Méconnu, le psychologue du travail et des organisations est au croisement de la psychologie clinique, et des métiers du conseil, de l’analyse et de la prévention.

Etudiant l’homme dans son contexte de travail, le psychologue du travail tend à concilier le besoin de rentabilité de la structure au besoin d’épanouissement des individus. Il va s’intéresser aux relations entre les individus et ses missions, aux relations entre les individus et l’organisation et aux relations entre les groupes d’individus. le psychologue du travail n’a pas un rôle de négociateur, il n’est pas là pour défendre les intérêts des salariés ou des organisations. Son rôle consiste uniquement à analyser les situations en toute objectivité, dégager des pistes d’amélioration et conseiller

Son champ d’intervention est large :

  • Santé au travail : Accompagner des personnes souffrant de risques professionnelles (Risques psychosociaux (RPS), Burn-out, Bore-out, dépression, Licenciement…) …
  • Psychologie du personnel : Recrutement, Analyse de poste, Intégration des nouveaux salariés, Évaluation des compétences
  • Développement professionnel et personnel : Implication, Motivation, Gestion de carrière, Orientation professionnel, Satisfaction au travail…
  • Psychologie de l’organisation : Analyse du travail, Besoin de l’entreprise, Intrepreunariat, Accompagnement aux changements, Analyse du besoin de formation, diagnostic et audit social…
  • Ingénierie de formation : Montage et évaluation d’action de formation
  • Travail sur le collectif : Dynamique de groupe, Engagement des collaborateurs, Accompagnement des managers, Développement de l’intelligence collective, Gestion de conflit…

Comprendre la différence entre psychologues du travail et cliniciens

3 commentaires sur « Comprendre le métier de Psychologue du travail »

  1. Bjr,
    J’ai toujours souhaité ouvrir mon cabinet de Psychologie du travail dans mon pays le Cameroun. J’ai un Master 2 de Psychologie des Organisations et du travail.
    Après 12 ans d’expérience dans les RH et surtout après avoir perdu mon travail du fait du Covid, j’aimerais me lancer.
    Mon objectif est d’ouvrir mon cabinet au plus tard en fin janvier 2021.
    Suis très ravi de tomber sur votre article, et j’espère avoir un soutien et conseil venant de vous.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Aurélien, nous vous invitons à lire l’interview que nous avons donné en mai 2020 sur la création d’un cabinet de Psychologie du travail. https://les-psychodingues.com/ouvrir-son-cabinet-de-psychologie-du-travail-et-de-ressources-humaines/

      N’hésitez pas à nous solliciter par mail, nous pourrons voir ensemble pour un échange plus approfondie pour répondre à vos questions sur votre projet. A très vite.

      J'aime

      1. Bonsoir,
        Je vous remercie de votre réponse.
        Je compte me lancer véritablement en début d’année, le 15 Janvier.
        Pour le moment, je rassemble les éléments dont j’aurais besoin.
        Je voudrais mettre un accent sur la QVT, les RSP et le coaching professionnel, sans oublier les autres aspects RH y compris la formation.
        Il me faut donc pour cela des outils, des tests… et surtout un collaboration de votre part.
        Bien à vous

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s